Rachid Roussafi
CHAMPION DE WINDSURF, PIONNIER DU SURF CAMP À DAKHLA

Rachid Roussafi Dans les vents alizés… Rachid Roussafi est l'homme qui a positionné Dakhla comme l'escale mythique des Kite surfers dans le monde. Rachid Roussafi est berbère. Père et Mère viennent des montagnes au-dessus d'Agadir. Le Père a fait toute sa carrière dans une entreprise singulière, véritable cocon protecteur pour ses employés, l'Office Chérifien des Phosphates. A neuf ans se produit une énorme cassure.

On la visualise au geste de Rachid à qui les mots manquent …Et l'on comprend sous la pudeur, qu'il y a eu un avant et un après. Le père se remarie… Rachid sa mère et ses deux sœurs se retrouvent expulsés de cette bulle de quiétude. Ils passent sans transition de l'élite de la classe moyenne, au prolétariat le plus brutal. Les deux premières années sont une douloureuse adaptation pour survivre. Ses cheveux longs, son allure de petit garçon policé, en font tout de suite, la cible des enfants du quartier. Et puis un miracle se produit, il trouve le chemin de la mer. Dans cette douceur amniotique de la plage d'Agadir et ces longues saisons où le ciel et la mer se confondent, il renoue avec la bulle de l'enfance. L'enfant stressé, obligé trop tôt de devenir un homme, va trouver là un biotope naturel qui lui permettra de grandir sans dommages. C'est dans l'eau qu'il va s'épanouir à l'écart du monde terrestre et se mettre à construire des rêves de géant.

Désormais, son seul loisir, mais quel loisir, c'est la mer ! Il dira : " Dès que j'ai trouvé le chemin de la mer, je me suis déconnecté du quartier ". S'en suit une adolescence irréprochable. Serviable pour alléger les soucis de la maisonnée, il prend en charge le maximum de choses, ne manifeste aucun besoin, travaille suffisamment pour passer sans heurts de classe en classe. Il porte l'honneur de la famille. Les vertus qu'il cultive sont un fervent hommage à sa mère: Zohra ! Vers douze ans, c'est la grande époque de la planche à voile, un sport d'élites. Il est fasciné par le club de véliplanchistes auquel bien sûr, rien ne permet à cet enfant pauvre, d'imaginer accéder… Solitaire et mutique, assis de longues heures, les yeux plissés, il les observe glisser, sur les vagues argentées. Ses muscles sont tendus. Son esprit vole et saute avec le vent…

Rejoignez-nous pour un séjour inoubliable !

HAUT
×